Neustrie, Paris, sous Ebroïn, trémissis en or pâle, imitation d’Éloi, Moussy (Munciaco), s.d. (c.650-670)

Neustrie, Paris, sous Ebroïn, trémissis en or pâle, imitation d’Éloi, Moussy (Munciaco), s.d. (c.650-670)
Neustrie, Paris, sous Ebroïn, trémissis en or pâle, imitation d’Éloi, Moussy (Munciaco), s.d. (c.650-670)

Neustrie, Paris, sous Ebroïn, trémissis en or pâle, imitation d’Éloi, Moussy (Munciaco), s.d. (c.650-670).

A/ + [EM]VNLIA[C]O, N inversée. Buste cuirassé à droite, la tête ceinte d’un diadème, la chevelure formée de points.
R/ + MAALEGSELO, S couchée, L inversée. Dans le champ, une croix latine posée sur un globe, accostée des lettres EI – GI rétrogrades, formant avec la haste de la croix le mot ELIGI.
B.3557 – P.cf 882 – Pol & Crinon, RN 2016, pp.397-415 (n° 27)
Or – 0,81 g – 13,0 mm – 5 h.
RRR. TTB / TTB+

Dans le BSFN d'octobre 2003, pp.173-176, Michel Hourlier a présenté un trémissis très proche de notre exemplaire et en donne l'explication : il s'agit d'un trémissis dévalué avec environ 20 % d'or et 75 % d'argent (analyses dans la RN 1988), frappé dans la période de transition qui précède le règne de Childéric II (662-675) lors de laquelle le trémissis d'or devient un denier d'argent. Ces trémissis peuvent être attribués à Ebroïn, maire du Palais de Neustrie, assassiné début 680. La dernière étude sur ce type est récente : Arent POL et Pierre CRINON, Reprise du type d’Éloi à Moussy (Seine-et-Marne) au nom du monétaire Wandelegiselo, RN, 2016. De très belle qualité et un exemplaire des plus intéressants
1000€

Achat immédiat

Ajouter au panier Ajouté au panier
Produit en Favoris
  • Date : s.d. (c.650-670)
  • Atelier : Moussy (Munciaco)
  • Métal : Or
  • Poids : 0,81 g.
  • Diamètre : 13 mm.
  • Axe : 5 h.
RRR TTB / TTB+