Louis XIV, restitution de la Lorraine ducale à Charles IV, 1661 Paris

Louis XIV, restitution de la Lorraine ducale à Charles IV, 1661 Paris
Louis XIV, restitution de la Lorraine ducale à Charles IV, 1661 Paris

Jeton, restitution de la Loraine ducale à Charles IV. Paris. 1661.

A/ LVD. XIIII. D. G. – FR. ET. NAV. REX. Buste lauré, drapé et cuirassé de Louis XIV à droite.
R/ HAC. MERCEDE – PLACET. Allégorie de la France qui accorde la Paix (une couronne) à la Lorraine ducale, au Barrois et aux Trois Évêchés, avec deux clés pour symboliser la liberté de passage des routes stratégiques ; à l’exergue : DE. LINT. D. LORR. BARR/ ET. EVESCHEZ/ (date).
Argent. 8,62 g. 28,1 mm. 6 h.
F.7560. N. et Ch. 478, p.27.
RR. TTB.

En 1633, Louis XIII, en conflit avec le Duc de Lorraine Charles IV, s'était emparé de Nancy avec occupation de l'ensemble des états du Duc, à savoir les duchés de Lorraine et de Bar. Un parlement, avec pouvoir de Cour des Monnaies, avait été créé à Metz, capitale de la province des Trois-Évêchés qui sera rattachée définitivement à la France en 1648 par les Traités de Westphalie, ainsi qu'une intendance compétente à la fois pour les Trois-Évêchés, le duché de Lorraine et le duché de Bar occupés. La place forte de Stenay dans le Barrois fut rapidement rattachée à la France et son gouvernement confié à un cousin du Roi, le Comte de Soissons, qui y créa en 1635 le double lorrain (fabrication illégale décriée). La Paix des Pyrénées avait prévu de rendre à Charles IV ses duchés de Lorraine et de Bar amputés de Stenay et autres places fortes (1659). Charles IV restera toutefois prisonnier des Espagnols jusqu'en 1661. Libéré par l'intervention de Mazarin, il signe, le 28 février 1661, le traité de Paris, signé par Mazarin mourant, concrétisant cette restitution qui eut lieu en 1662. Le jeton de 1661, à l'effigie de Louis XIV, frappé officiellement au titre de l'intendance de la Grande Lorraine (duchés de Lorraine et de Bar, Trois-Évêchés) est très rare et très intéressant historiquement car sa légende et ses motifs sont ambigus comme le montrent les avis des différents auteurs qui s'y sont intéressés (Robert, Feuardent, etc.). Au moment où les duchés de Lorraine et de Bar recouvrent leur indépendance, le rappel de l'intendance royale n'est pas superflu, de même que l'exhortation de la Lorraine ducale ressuscitée à lier son destin à la France dans son intérêt. Le jeton est ainsi à double sens et les premières monnaies de Charles IV, à partir de 1662, montreront un alignement sur celles de France. On connaît au moins deux coins différents de ce jeton, l'un correspondant au portrait de Louis XIV en 1661, l'autre semblable au portrait de 1670 ce qui permet de supposer une nouvelle frappe du jeton lors d'une nouvelle occupation de la Lorraine en 1670 par Louis XIV (1670-1697). [Remerciements à Christian Charlet pour ses précisions]. Référence : Christian Charlet, le jeton historique de la Lorraine ducale à Charles IV en 1661, Numismatique et Change n° 478, juin 2016, p.27

Catalogue 43 : Vente sur Offres du 9 octobre 2018

Lot n° 1596

Prix de départ 150 €
Prix d'estimation 250 €
Lot invendu
  • Date : 1661
  • Atelier : Paris
  • Métal : Argent
  • Poids : 8,62 g.
  • Diamètre : 28,1 mm.
  • Axe : 6 h.
RR TTB