Algérie, Exposition des arts indigènes, par Camille Alaphilippe, en bronze argenté, 1938 Paris

Algérie, Exposition des arts indigènes, par Camille Alaphilippe, en bronze argenté, 1938 Paris
Algérie, Exposition des arts indigènes, par Camille Alaphilippe, en bronze argenté, 1938 Paris

Algérie, Exposition des arts indigènes, par Camille Alaphilippe, en bronze argenté, 1938 Paris.

A/ Une femme indigène de trois-quarts dos tenant un collier, signature C. Alaphilippe 1937.
R/ EXPOSITION DES ARTS INDIGENES D’ALGERIE. Sur un entablement, tapis et vase.
Esc.cf 185
Bronze argenté – 99,40 g – 59,0 mm – 12 h. – Triangle.
SPL

Par Camille Alaphilippe (Tours, 1874 - Algérie, après 1934). Élève de Laurens et Barrias à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. En 1898, il obtient le Premier Grand Prix de Rome de sculpture. Après la Grande Guerre, démobilisé, malade et ruiné, il se rend en Algérie où il devient responsable de la section sculpture à l'École des Beaux-Arts d'Alger. Avec poinçon triangle de fabricant (AB ? pour Arthus Bertrand) et BRONZE. Splendide exemplaire très rare en bronze-argenté et livré dans une boîte cartonnée
200€

Achat immédiat

Ajouter au panier Ajouté au panier
Produit en Favoris
  • Date : 1937-1938
  • Atelier : Paris
  • Métal : Bronze argenté
  • Poids : 99,4 g.
  • Diamètre : 59 mm.
  • Axe : 12 h.
SPL